Moïna Fauchier Delavigne - journaliste et autrice - Paris (75)

Bonjour,
Je suis journaliste et travaille de plus en plus sur la question de la place de la nature et du dehors dans l’éducation.

  • Après une série d’articles sur le sujet, j’ai pris un an off pour rédiger une 1er livre-enquête : « L’enfant dans la nature » (avec Matthieu Chéreau). L’idée était de tenter de faire reconnaître ce sujet du besoin de nature pour le développement des enfants et l’intérêt de varier les espaces d’apprentissages. Avec une partie théorique et des chapitres sur différents pays et aussi ce qui se fait en France, dans le public, le privé, en ville et en milieu rural. Sans oublier les cours d’école, qui représentent un formidable levier pour offrir un accès régulier à la nature à tous les enfants.

  • Puis l’an dernier, j’ai écrit avec Crystèle Ferjou (une enseignante de maternelle et une pionnière en France de la classe dehors) « Emmenez les enfants dehors ». Elle y explique sa démarche, sa vision et comment c’est possible de le faire.

  • Je fais partie du collectif Tous Dehors France (créé en septembre 2019), dont le but est de faire levier en France pour tous les enfants puissent vivre des expériences de nature. Avec 3 volets : plaidoyer, faire réseau (carte acteurs…) et création et diffusion de ressources. (Site en construction).

  • J’ai monté aussi l’asso L’enfant dans la nature avec Matthieu Chéreau. On a reçu des premiers financements notamment pour produire et diffuser des ressources gratuites.

  • Je suis particulièrement intéressée par la création de communs, imaginer comment produire ensemble et partager largement et le plaidoyer pour la classe dehors, et le dehors en général.

A bientôt,
Moïna

1 J'aime

Bonjour Moina
Je peux partager mon expérience vécu dans l’école de Doğa en Turquie lors de deux projets Erasmus. En Turc, doğa veux dire nature et ils ont littéralement une école dans la nature.
Par ailleurs je peux relayer ton travail auprès du groupe ICEM mais tu es peux-être déjà en contact avec eux. La pratique hors des classes est historique chez les enseignants Freinet, je pense notamment aux promenades mathématiques.
A bientôt,
Hervé

1 J'aime

Bonjour Hervé,
Avec plaisir pour en discuter ensemble. (la 1ere semaine de mars si tu as un créneau ?)
Et carrément pour l’ICEM aussi.

D’ailleurs, tu as vu le message de Benjamin à propos de la tribune ? Ca serait bien d’avoir des personnes Freinet. (Je vais la proposer pour publication ce soir au Monde mais même s’ils l’acceptent, on devrait avoir quelques jours pour terminer de rassembler des signatures.)

Pourquoi ce texte ? Parce que les enfants vont mal et la classe dehors se développe rapidement, tout en restant marginale. Nous pensons donc qu’il faut rappeler que le dehors est une possibilité, et que c’est faisable de sortir les enfants dès le plus jeune âge, et même très utile (pour leur santé physique, psychique et pour lutter contre la propagation du virus et cela pourrait même aider à éviter la fermeture des écoles).

Si tu peux signer et aussi faire circuler, ce serait formidable.

L’idée est que le texte soit aussi porté largement : aussi bien par des personnes qui travaillent avec les enfants (l’éducation nationale, écoles privées laïques ou pas, éducation nature, petite enfance, enseignement supérieur, etc) que des médecins, chercheurs, politiques de tout bord…

Voici le formulaire pour recueillir les signatures :
https://framaforms.org/signature-tribune-maires-sortez-les-enfants-dehors-pour-leur-bien-etre-leur-sante-et-la-notre

1 J'aime

Je suis disponible le soir à partir de 17h00 et le mercredi.
Pour ce qui est de la tribune, désolé j’ai raté l’info. Peux-tu me la faire passer et je relaierai. Je signerai volontiers… une fois que je l’aurais lu :wink:
Mais ton argumentaire m’a déjà convaincu !