Construisons notre cartable vert!

[CartableVert] est une initiative lancée par le réseau Profs en transition dont l’objectif est de favoriser les prises de conscience et les choix responsables autour de nos fournitures scolaires. Retrouvez cette initiative sur les réseaux sociaux via le #cartablevert.

Travailler sur les alternatives aux fournitures dites classiques permet à la fois aux élèves de faire l’expérience directe dans leur établissement de l’application des connaissances et des compétences. Il participe également à la construction de l’écosystème éducatif en créant du lien avec sa collectivité.

1 J'aime

Bonjour,

Tout d’abord, félicitations pour cette initiative. Je vous fait part de mon point de vue, celui d’un parent ayant longtemps milité au sein d’une fédé de parent d’élèves.

Les fournitures scolaires sont le «marronnier» des rentrées des classes pour beaucoup de familles. En plus d’un casse-tête économique, c’est bien souvent de la part des enseignant·e·s une posture moralisante qui se transforme en injonction discriminante vers les enfants «qui n’aurait pas le bon cahier 250p relié petit carreau format 32cm».

Un autre symbole : la fameuse calculette installée durablement et invariablement dans nos classes depuis les années 80. Qui ne dispose pas d’un exemplaire cachée au fond d’un tiroir?

Dans la continuité du project tandem et à l’occasion du salon primevère, la fcpe rhône métropole a expérimenté sur son stand une proposition symbolique «sortons nos calculette de nos tiroirs» afin de les mettre à disposition d’autres familles.

Je souhaite me tromper, mais à la lecture de votre plaidoyer, j’ai le sentiment que dans la communauté éducative, vous oubliez la place des parents et de leurs représentants. Je dois dire que la tripotée de modifications des textes du code de l’éducation nat opéré par le MEN remet en cause la notion même de co-éducation. C’est assez illustrant de la place que souhaite donner M Blanquer «au faire ensemble» dans la communauté éducative : sans les parents et entre expert.

Il serait temps que les enseignant·es en france sortent de leur corporatisme pour comprendre ces enjeux.

1 J'aime